London was calling. Again !

    J E   D I S   C A  ∗  J E   D I S   R I E N    

Mercredi, 8 juillet 2015




Il paraît que la foudre ne frappe jamais deux fois au même endroit. Il paraît. Il paraît aussi que beaucoup d'expressions n'existent que pour feindre une érudition illusoire (tout comme l'emploi même du terme érudition. Impressionnant, n'est-ce pas ?!) et accessoirement pour commencer des articles de blog qui peinent à s'écrire #justsayin. Enfin foudre ou pas, personnellement, lorsque je m'amourache (pour ne pas dire lorsque je suis sauvagement consumée par une ardente passion) je n'hésite pas à remettre les couverts, encore, et encore, et encore, et encore, jusqu'à l'overdose. Puisqu'on fait dans les expressions aujourd'hui, je dirais que quand j'aime, je ne compte pas. Bref, vous avez saisi le concept.  

C'est ainsi qu'après mon séjour à Londres (pour ceux qui ont de la peine à suivre, petit flashback ICI et LA) dans le cadre d'un stage en communication et marketing, fraîchement et ardemment éprise de cette ville aux mille et une facettes, j'ai décidé de profiter de mes 5 semaines de vacances pour retraverser la Manche et kiffer la Summer Vibe à l'Anglaise. Et puisqu'il faut bien joindre l'utile à l'agréable*, je travaille comme assistante sur un photo shooting pour GarageMagazineVous vous demandez probablement comment on trouve ce genre de job d'été, je ne vais - hélas - rien vous apprendre, c'est une affaire de "je-connais-quelqu'un-qui-connaît-quelqu'un-dont-le-demi-frère-de-la-tante-connaît-la-soeur-de-l'ex qui travaille à Blablabla". Concrètement, à Los Angeles, j'ai rencontré Juju, talentueux styliste de Paris et accessoirement mon ancien colloqu', qui m'a proposé de l'assister sur le projet ANTITHESIS de GarageMagazine. C'était la première fois que je travaillais en tant qu'assistante styliste** et c'est comme ça que j'ai fait la connaissance de Tati, Junior Fashion Editor chez Garage. Comme le magazine est basé dans la capitale anglaise, et que je mourais d'envie d'y remettre les pieds, j'ai contacté Tati pour savoir si elle avait besoin de main d'oeuvre motivée cet été et... here we are !

Sans vouloir faire des promesses que je ne pourrais pas tenir mais en étant plus optimiste que réaliste, je crois que mon emploi du temps sera plutôt aéré, ce qui me laisserait (notez le conditionnel ;)) le temps pour explorer Londres et vous concocter plus régulièrement des posts. Vous avez des envies particulières ?! Dites-moi tout !


Cheers !












*Décidément, le quota d'expressions bidons a été brillamment rempli.
** J'avoue, ça ne manque pas d'impressionner les gens mais je vous rassure, pas besoin de diplôme pour repasser des vêtements et habiller des mannequins ;)

2 commentaires:

  1. Whouahou ! Le job d'été de rêve ! Tu vas en faire des jalouses, moi la première :p J'aimerai bien que tu nous fasses un petit article sur ton super stage :D

    http://camilleunpointcesttout.fr

    RépondreSupprimer
  2. Waaaa la chance... :( UN LOOK TATATA UN LOOK TATATA ! xD
    www.leblogdecharlice.com

    RépondreSupprimer