From Madrid with Love


Avant de rejoindre Salamanca & sa Plaza Mayor, un détour par la capitale espagnole s'imposait.
Before reaching Salamanca & its Plaza Mayor, a detour through the spanish capital was inevitable.







La collection Consciouness tout en fleurs de H&M
The flowery Consciouness collection by H&M






Cafe del Arte



Hostal Gala, Costanilla de los Angeles


Ce qui suit est le résultat d'une grande solitude dans un chambre d'hôtel un soir de pluie...
The following pictures are the result of a huge loneliness in a hotel room by a rainy night...











Bonnet & T-shirt/Robe - TOPSHOP



Hasta luego, amigos,




I left my heart in México

Il était une fois... En juillet, ayant terminé (enfin) ce p*tain de Bac, j'ai décidé qu'il n'était pas encore temps d'aller à l'université. Effectivement, une année sabbatique s'imposait. Ce qui est Supercalifragilisdiexpialidocious avec ce genre de projet c'est qu'on est libre de faire ce qu'on veut, d'aller où on veut. Bon, suivant vos ambitions, cela nécessite quelques fonds financiers... Comme cette année, c'était MON année, j'étais déterminée à renoncer au sponsor parental. Donc à défaut de braquer une banque, j'ai opté pour un stage rémunéré durant la première partie de l'année. Histoire de faire une pierre deux coups, j'ai décidé de le faire en Allemagne afin de savoir plus ou moins (j'insiste !) m'exprimer dans la langue barbare de Goethe. Mon plan A pour la suite de l'année, c'était le Club Med, comme animatrice pour enfants. GM depuis de nombreuses années, j'étais curieuse de découvrir l'envers du décor et je rêvais de porter le pin's de GO pendant quelques mois mais manque de compétences ou manque de chance, ils n'ont jamais répondu à ma demande d'emploi. Bref. Il a fallu élaborer un plan B parce qu'il était hors de question que je reste en Suisse. Du coup, après les fêtes, entre les grasses matinées de janvier et un détour à Dubaï (héhé) je me suis mise à organiser la suite de mon voyage. Si dans un calcul, on retrouve les éléments suivants : Soleil, apprendre l'espagnol, faire quelque chose d'utile, aimer enseigner, on arrive facilement au résultat suivant : Projet de volontariat au Mexique. Voilà comment j'ai atterri à Guadalajara où j'ai enseigné le français pendant un mois à des élèves de l'université... En quelques mots : une des expériences les plus incroyables que j'ai jamais faites ! 


Once upon a time... Last July, when those fucking exams were finally passed, I decided that it wasn't the time for the university yet. Actually, a year off was necessary. What is Supercalifragilisdiexpialidocious with that kind of project is that you're free to do whatever you want, to go wherever you want. Well, depending on your ambition, you will need some money. Given the fact that it was MY year, I was determined to give up any parental sponsorship. So, failing to hold up a bank, I opted for a paid work placement during the first part of the year. To kill two birds with one stone, I decided to do it in Germany in order to know more or less (I insist!) how to express myself in German. My plan A for the rest of the year was working in a Club Med as an animator for children. I have been a GM for ages and I was curious to discover the other side of the coin and I was dreaming of wearing the famous badge of GO during some months. But lack of skills or lack of chance, they never replied to my job application. Anyway. I had to find a plan B because it was out of question that I stayed in Switzerland. As a result, after Christmas, a short stay in Dubaï (héhé) and having a lot of lie-ins during January, I set to organize my trip. When we add the following terms in a calcul: Sun, learning Spanish, doing something useful, enjoying teaching, we easily get this result : Voluntary Work in Mexico ! This is how I ended in Guadalajara where I taught French at university during one month... Shortly : one of the greatest experiences I've ever done !

Un avant-goût en images (je vous épargnes les 960 clichés) de cette aventure extraordinaire. Je vous avertis déjà, il y a quelques beaucoup de photos de nourriture (au cas où vous n'étiez pas au courant de mon penchant gourmand) et de plages - à croire que je n'en foutais pas une, mais je vous rassure c'était le weekend... Ou presque - ;-)

A foretaste in pictures (I spare you the 960 shots) of this amazing adventure. I already warn you, there are some is a lot of food snapshots (in case you weren't aware of my fondness for it) and beaches - As if I didn't do anything but don't worry, it was always during the weekend... Or almost - :-)


Macarons dans l'avion ou comment mieux digérer les 12 heures de vol
Macarons in the plane, the right way to put up with 12 hours of flight


Tacos ou Burritos ou Enchiladas ou Flautas ou Quesadillas
Ne me demandez pas, après maintes explications je n'ai toujours pas compris la différence.
Don't ask me the difference, after many explanations I still haven't understood.





Prestation des Mariachis à l'occasion de l'anniversaire de ma "host sister".
Performance of the Mariachis for my host sister's birthday.
 

Mercado de San Juan de Dios, le plus grand d'Amérique Latine 
Mercado of San Juan de Dios, the biggest of Latin America

   

J'ai eu la chance de fêter mes 20 ans à la mexicaine et ceci avec un gâteau danois concocté par mon adorable "housemate". Pour ceux qui veulent la recette... Bonne chance, c'est du lourd !
I had the good luck to celebrate my 20th birthday in a mexican way and this with a danish cake cooked by my nice danish "housemate". For those who want the recipe... Good luck, it's heavy !
   

La Plaza de la Liberación
The Liberation Square


La Catedral de Guadalajara
The Cathedral of Guadalajara


Champs d'Agave, la plante utilisée pour la Tequila
Fields of Agave, the plant used for the Tequila

 

 Tous les volontaires ont mis la main à la pate pour aider à repeindre une école !
All the volunteers mucked in to help to paint a school !


Weekend n° 1 : Puerto Vallarta





Ne vous fiez pas à mon sourire, le mur puait la pisse.
Don't trust my smile, the wall stank of piss.




video

Weekend n°2 : Sayulita



Meilleur déjeuner
Best Breakfast ever




Jus d'Ananas & d'Orange, le tout accompagné de fruits frais
Pineapple & Orange juice, served with fresh fruits




Sayulita, le paradis des Surfeurs <3
Sayulita, Surfers' paradise <3




Quand il y en a marre des Tacos...
When you are sick of Tacos...






Meilleur déjeuner - le Retour - 
Best Breakfast ever - the Return - 



Croyez-moi, en dix-neuf ans d'existence (Bon Ok, maintenant vingt...), j'en ai visité des pays. Je n'ai pas la prétention de dire que j'avais tout vu mais jamais au grand JAMAIS j'aurais pensé rencontrer des gens aussi ADORABLES, accueillants et toujours prêts à te donner un coup de main. Et dieu sait que c'est utile quand tu te retrouves paumée au milieu de nulle part dans une ville  de 1'600'940 habitants (Merci Wikipédia) ! On n'entamera pas le chapitre nourriture parce que les photos en disent suffisamment et qu'en plus en ce moment-même, je meurs de faim. Bref pour faire court et pour résumer, je suis tombée amoureuse du Mexique et je vous souhaite d'avoir le chance d'y aller un jour ! 

Believe me, in nineteen years of existence (Well, okay, now twenty...) I've travelled a lot. I don't claim I have seen everything but I would NEVER EVER have thought of meeting such sweet, lovable, hospitable and helpful people. And Lord knows how useful it is when you get lost in the middle of nowhere in a city of 1'600'940 inhabitants (Thanks Wikipedia!) ! I won't start on about the food because the pictures say a lot about it and moreover I'm starving right now. So, to keep short and to sum up, I fell in love with this country and I wish you to be lucky enough to go there once in your life.


Con todo mi cariño